Foto

Rabbin Samson Raphael HIRSCH
(1808-1888)

Foto
Rabbin Dr. Mendel HIRSCH
(1833-1900)
Foto
Rabbin Dr. Salomon BREUER
(1850-1926)
Foto
Rabbin Dr. Raphael BREUER
(1881-1932)
Foto
Reb Julius HIRSCH
(1842-1909)

ברוך הבא!    السلام عليكم!

Bienvenue sur le blog de l'association d’étude YECHOUROUN, Judaïsme contre Sionisme. Nous proposons des textes rabbiniques, (surtout de l’école de Samson Raphael HIRSCH) ainsi que des infos et documentations, le tout avec engagement antisioniste et solidarité anti-impérialiste, inspirés par la fidélité à la Torah.
Visitez aussi notre Blog  www.bloggen.be/jesjoeroen en Allemand, Anglais et Néerlandais.
 

Inhoud blog
  • MYZ: Les trois questions qui furent posées à Hillel
  • Le Jour de Jeûne en souvenir de G'DALIO
  • Prière de Moussaf de la Fête de Nouvelle Année (Extrait)- Rappel 5778
  • Samson Raphel Hirsch: La double mission des Juifs dans le monde
  • SAGESSE TALMUDIQUE
  • TORAH CONTRE SIONISME: PSAUME 20: 8 -10
  • Rabbin Dr. Salomon Breuer: Soyez des Juifs entiers!
  • « Tu aimeras l'étranger ! »
  • Le mois de Eloul: Se repentir de la complaisance ou indifférence envers le Sionisme
  • לַכֹּל זְמָן
  • יארצייט כ"ו אב
  • Boycott HP
  • Yechouroun Documentation : JUIFS, ARABES ET ANGLAIS EN PALESTINE par Bernard THOMAS (août 1939)
  • ישעיהו י''ט כ''ד - כ''ה
  • Jeûne du 9 Av
    Liens intéressants
  • Centre Zahra France
  • Parti AntiSioniste
  • Al-Manar
  • „Yakov RABKIN, Historian and Author“ Site multilingue
  • Centre d'information Palestine
  • Mouvement Citoyen Palestine
  • ISRAEL VERSUS JUDAISM
  • Juifs du Liban
  • Mondialisation.ca
  • Campaign to end Israeli Apartheid, Southern California
    Liens d'informations
  • Palestinian Mothers
  • IRIB francophone
  • Press tv
  • Mediane.tv
  • Euro-Palestine
  • Palestine solidarité
  • Zoeken in blog

    Archief
  • Alle berichten
    Foto

    Rabbin Josef Chaïm SONNENFELD
    (1849-1932)

    Foto
    Dr. Jacob Israël DE HAAN
    (1891-1924)
    assasinné par les sionistes
    60 ANS DE NAKBA, 60 ANS D'ETAT SIONISTE ANTI-TORAH, DEBARASSONS-NOUS EN!
    Foto

    Dr. Nathan BIRNBAUM
    (1864-1937)

    Foto

    Rabbin Pinchos KOHN
    (1867-1942)

    Foto

    Rabbin Ernest WEILL
    (1865-1947)

    Foto
    Foto
    IVJ dénonce l'oppression sioniste vicieuse des Juifs religieux qui s'opposent à servir dans l'armée sioniste, ou qui protestent contre son régime.
    Foto
    YECHOUROUN
    Judaïsme contre Sionisme
    14-02-2008
    Klik hier om een link te hebben waarmee u dit artikel later terug kunt lezen.Dr. Nathan BIRNBAUM: Tsadik méconnu des temps modernes
    Klik op de afbeelding om de link te volgen

    Nathan Birnbaum (1864-1937)

    Nathan Birnbaum n’est sans doute pas inconnu, mais ce Tsadik (Juste) des temps modernes est méconnu.

    De nos jours on parle à tort et à travers de ‘Baalei Téchuveh’, de Juifs revenants à la Thora.  Nathan BIRNBAUM, de mémoire bénie, par contre était un  Baal Techuvoh authentique !

    Ce lutteur s’était donné dans sa jeunesse le pseudonyme Matthias ASCHER, se référant à la fois à MATISJAHOU, le héros de Chanukoh et à ACHER le rabbin talmudique devenu un renégat !

    Jeune homme, cet intellectuel de taille n’était pas simplement sioniste, mais faisait partie des proches collaborateurs du  Dr. Theodor HERZL, et c’est lui qui forgea le terme politique “Sionisme”. Heureusement, il se détourna du sionisme politique, commençant par propager pendant quelques années ses idées de “Nationalisme de la Diaspora” et de ‘Jiddischisme’, pour enfin trouver la voie vers la sainte Thora et lutter contre le Sionisme dans les rangs de l’Agudass Jissroél, dont il devint même secrétaire général, mais dont à la fin de sa vie, il se détourna avec amertume.  

    Note : Dans l’Agudass Jissroél, organisation rabbinique internationale ashkénaze, fondée en1912 à Katowice, il y avait initialement une forte tendance antisioniste, surtout contre le sionisme religieux, qui disposait de son parti, le Mizrachi, au sein du mouvement sioniste officiel. Malheureusement, avec le temps l’Agudass Jissroél se mouvait de plus en plus dans le sillage sioniste. De nos jours, l’Agudath Isra-l a dégénéré et devenu un véritable parti sioniste d’Etat, agence du Sionisme dans les rangs des Juifs craignant Dieu.

    Enfant d’immigrants d’Europe orientale, N. BIRNBAUM est né à Vienne le 16 mai 1864. Il reçut l’éducation religieuse juive traditionnelle dont il s’aliéna, et fit ses études de Droit à l’Université de Vienne dans les années 1882-85. Il se forma également dans les domaines de la philosophie et de l’orientalisme.

    In 1890, il épousa Rosa KORNGUT (1869–1934). Ils eurent trois fils. En 1933, Nathan BIRNBAUM et sa famille émigrèrent vers les Pays Bas où il décéda le 2 avril 1937 à La Haye.  Sa tombe se trouve à Scheveningen.

    Jusqu’à sa mort, N. BIRNBAUM fut un publiciste très actif. Après sa rupture avec Th. HERZL, il prôna une variante culturelle du Sionisme, une migration en Palestine, toutefois sans établissement d’un Eta

    t. Les années suivantes (1906-1911), il s’engagea de plus en plus pour le « Ostjudentum » (Judaïsme de l’Europe Orientale), la culture chassidique et le Yiddish en font partie. A cette fin, il organisa spécialement la première Conférence pour la Langue Yiddish à Czernowitz. Le Chassidisme polonais et le Moussar lithuanien l’impressionnèrent profondément, ce qui provoqua que de soi même et de sa propre compréhension, il retrouva la Foi au sein de l’ « Orthodoxie ». C’est ainsi qu’en 1919, il devint un agoudiste fervent, et – pour une brève période – le premier secrétaire général de cette organisation.  Il s’engagea particulièrement pour ramener ses frères induits en erreur et ignorants, les « Judenheiden » (païens juifs), vers la foi et la pratique du Judaïsme de la Thora non falsifiée, en vue d’amener une « Renaissance du Peuple de Dieu ».  Dans ce but, il fonda une revue et un mouvement avec l’appellation intéressante «Aulim » (Ceux qui montent). Son engagement, son exemple et son message n’ont rien perdu de leur actualité.  

      Œuvres (choix, entièrement en Allemand)

    1. Die nationale Wiedergeburt des jüdischen. Volkes in seinem Lande als Mittel zur Lösung der Judenfrage. Ein Appell an die Guten und Edlen aller Nationen Wien: Selbstverlag, 1893 (Sonderabdruck aus „Selbst-Emancipation“)
    2. Ausgewählte Schriften zur jüdischen Frage 2 Bände, 1910
    3. Den Ostjuden ihr Recht! ( Verlag Löwit) Wien 1915
    4. Gottes Volk Verlag R. Löwit, Wien 1918
    5. Um die Ewigkeit. Jüdische Essays Welt-Verlag, Berlin 1920
    6. Im Dienste der Verheissung Hermon, Frankfurt a.M. 1927
    7. (Hg.) Der Aufstieg. Eine jüdische Monatsschrift Verlag von Braunfeld & Eisen, Antwerpen, Berlin & Wien, 1930 - 1933 (oder: Verlag Aulim, Berlin und Wien.) Einige Hefte in der Mediathek des Jüd. Histor. Museums Amsterdam  unter „Periodika“ -> Birnbaum
    8. (Hg.) Zeitschrift Selbst-Emancipation Sprachrohr der Kadimah
    9. (Hg.) Zeitschrift Der Ruf 1934 - 1937 (Zeitung, später Monatsschrift)
    10. Übersetzer: Dreibuch: Jüdische Geschichten von Sch. Gorelik, I. L. Perez, Scholem Alejchem; Wie soll man diese Geschichte lesen? Aus dem Jiddischen. Vorbemerkung Max Brod  = 2. Aufl. d. Bücher: Sch. Gorelik: Die liebe Provinz; J. L. Peres: Volkstümliche Geschichten; Scholem Alejchem: Die verlorene Schlacht. Berlin : Jüdischer Verlag, 1916
    11. Ausgewählte Schriften zur jüdischen Frage, 2 Bände, 1910.
    12. Den Ostjuden Ihr Recht!,  Wien 1915,
    13. Gottes Volk; (Löwith) Wien 1918,
    14. Um die Ewigkeit. Jüdische Essays; (Weltverlag) Berlin, 1920,
    15. Im Dienste der Verheißung, Frankfurt 1927.
    16. Der Aufstieg; Zeitschrift Berlin und Wien, Jan. 1930 - Dez. 1932

    14-02-2008 om 23:38 geschreven door Naphtali HIRSCH  


    >> Reageer (0)
    13-02-2008
    Klik hier om een link te hebben waarmee u dit artikel later terug kunt lezen.BOYCOTTEZ LE VIN SIONISTE CARMEL!

    BOYCOTTEZ LE VIN SIONISTE CARMEL!

     

    Lorsqu’au 19ème siècle, les colons sionistes, en grande partie avec le soutien financier des Rothschild, commencèrent à pratiquer la viniculture en Palestine, la Terre Sainte, la consommation du vin CARMEL par les Juifs fut formellement interdite par le vénérable Rabbin décisionnaire Chezkel Shrage HALBERSTAM (1816-1999), le Rebbe de Shinove (Cette autorité rabbinique est toujours incontestée dans les milieux chassidiques). Le rabbin décréta qu’en cas de nécessité (lorsqu’il n’y a aucun autre vin Juif disponible), un Juif doit plutôt consommer le vin non-Juif, qui en principe est interdit par la Loi Juive, que de consommer du vin de la marque CARMEL.

    De plus, de nos jours le vin CARMEL (selon les sionistes religieux « le vin le plus cachère d’Erets Isra-l » (sic)) est un instrument de propagande du régime sioniste anti-Thora.

    Le VIN CARMEL est et reste nésekh, rituellement impur, et donc interdit.

    Soyez solidaires et boycottez ce vin satanique, ainsi que les autres produits provenant du satanique régime sioniste.  

     

     

    מו"ה יחזקאל שרגא הלברשטאם זי"ע אב"ד שינאווא

    נולד שנת תקע"ו למספרם 816'

    נפטר ו' טבת תרנ"ט למספרם 899'

     

     

    פעם חלה נכדו הרה"ק מקאלאשיץ ז"ל,  ואמרו הרופאים שצריך לשתות איזה יין, ומהיין הזה לא הי' אלא מכרמל, אמר רבינו הקדוש משינאווא זצ"ל: כרמל וויין איז נסך, אז מען דארף טרינקען נסך זאל מען טרינקען גוישע נסך, און נישט כרמל, מען זאל זיך נישט טועה זיין. – (מפי הה"צ ר' יעקב לייזער אדמו"ר מפעשווארסק זצ"ל).

     

    ספר משכנות הרועים נלקט ע"י אהרן ראזענבערג שליט"א



    REFUSEZ LES PRODUITS SIONISTES !
    NE SOYEZ PAS COMPLICES DE SPOLIATION SIONISTE DE LA PALESTINE !

    SOYEZ SOLIDAIRES AVEC LES JUIFS ANTISIONISTES
    ET LES HABITANTS MUSULMANS DE LA TERRE SAINTE :
    N'ACHETEZ PAS LES FRUITS ET LEGUMES SIONISTES !

    13-02-2008 om 15:34 geschreven door Naphtali HIRSCH  


    >> Reageer (0)
    10-02-2008
    Klik hier om een link te hebben waarmee u dit artikel later terug kunt lezen.Rabbi Simon SCHWAB (1908-1993) Notice biographique
    Klik op de afbeelding om de link te volgen

    Notice biographique:  

     

    LE RABBIN SIMON SCHWAB

     

    Le rabbin Simon SCHWAB (1908 – 1993) est né à Francfort-sur-le-main. Il y fréquenta la Realschule de l’Israelitische Religionsgesellschaft (Adath Jeschurun). Fait exceptionnel pour l’époque, il étudia plusieurs années dans des yeshivoth (académies talmudiques) lithuaniennes, notamment à Telsche et Mir. A cette époque commença en Allemagne la symbiose entre la Thora im Derech Erètz et l’approche lithuanienne de la Thora (non sans conséquences douteuses). En tant que jeune homme, il eut la fonction de rabbin à Darmstadt et ensuite à Ichenhausen (Bavière). Il fonda lui-même une yeshiva, mais les autorités nazies lui firent des difficultés. Après une rencontre avec le rabbin américain Leo JUNG (1897-1982), il put immigré aux Etats-Unis avec sa famille. En Amérique, il fut d’abord rabbin de la communauté Shéériss Ysroél à Baltimore. En 1958, il rejoignit la communauté Adass Jeschurun à Washington Heights (New York), où il fut d’abord l’assistant puis le successeur du rabbin Josef BREUER (1882 – 1980). Rav Simon SCHWAB fut très actif dans les rangs de l’Agoudass Ysroél d’Amérique, dans le cadre de laquelle il s’engagea particulièrement pour fonder la première école pour fille Bais Yaakov en Amérique. Il critiqua le luxe gaspilleur (par exemple pour les festivités de mariage) et d’autres aspects de matérialisme excessif. Il fut un publiciste abondant et laissa, entre autres, un commentaire sur le livre de Job, publié à titre posthume. Il existe une traduction anglaise de son essai politique « Heimkehr ins Judentum, 1934 » (‘Retour au Judaïsme’)[1], toutefois seulement en édition artisanale. Sans étonnement, l’ « antisionisme » de ses dernières années ne correspondit plus avec celui de sa jeunesse. N’empêche qu’il resta, même dans les rangs du parti sioniste religieux Agouda, un critique remarquable, doué de style, de certains aspects de la politique sioniste et de ses conséquences néfastes.  



    [1] Voir le Programme d'étude pour l’hiver 5768 de Yechouroun, Judaïsme contre Sionisme (dans ce Blog)

    10-02-2008 om 00:00 geschreven door Naphtali HIRSCH  


    >> Reageer (0)
    Klik hier om een link te hebben waarmee u dit artikel later terug kunt lezen.NOTRE PROGRAMME D'ETUDE: HIVER 5768 (2007-28)

     

    NOTRE PROGRAMME D’ETUDE en HIVER 5768 (2007-08)

     

    Notre programme permanent d’étude comprend

    §           Rav Samson Raphael HIRSCH: Kommentar, Psalmen, Chaurew, Ges.Schriften (Commentaire, Psaumes, ‘Horeb, Œuvres choisies)

    §           Rav Mendel HIRSCH: Haftoroh de la Semaine

    §           Rav Salomon BREUER: Belehrung und Mahnung (Enseignement et Exhortation, la Sidra)

    §           Rav Raphael BREUER „Nationaljudenthum ein Wahnjudenthum! Ein Wort zur Verständigung ( Le judaïsme national un judaïsme chimérique. Un mot d’explication)

     

    A partir de cet hiver nous y ajoutons :

     

    1. Rabbin Mendel HIRSCH « Zionismus » (Le Sionisme) (Mainz 1898) document bibliographique rare, quasi introuvable.

     

    Bref contenu : Le Rabbin Mendel HIRSCH a fait cet exposé pour l’association Ben Ousiël le 12 janvier 1898.  Il y prit la défense de l’identité de la Thora, du Judaïsme fidèle à la Thora contre le Sionisme. Les idéologues de la première génération du Sionisme y sont traités avec une bienveillance et courtoisie remarquables, dans l’espoir que leur apparition serait une réaction symptomatique, d’une prise de conscience de Golous (Exil), suite à l’assimilation dont ils sont dégrisés, qui ne s’arrêtera pas à mi-chemin. Le Rabbin explique pourquoi l’expérimentation « louable » est vouée d’avance à l’échec « vu que nous sommes plus que jamais éloignés du but de la purification que doit amener l’Exil ». Un Etat [pieux] en Terre Sainte « disparaîtrait encore plus vite qu’il ne vit le jour ». Au surplus, ces mêmes dirigeants sionistes préconisèrent un « Etat Sioniste sans Sion, un Etat Juif sans Judaïsme ». De façon magistrale, le Rabbin Mendel HIRSCH réfute les idées clés du pamphlet « Der Judenstaat » (L’Etat juif), dont significativement le nom de l’auteur n’est aucunement mentionné.

     

    Actualité : Cent dix ans plus tard, cet écrit rabbinique n’a rien perdu de son actualité. Une partie de l’intelligentsia sioniste agnostique de nos jours pourrait-elle se repentir, faire « Téchouva » ? Les dits post-sionistes se voient déchaîner contre eux la haine colérique, non seulement d’innombrables rabbins nationalistes religieux, mais plus encore de certains rabbins et Rebbés de l’ « ultra orthodoxie », qui leur reprochent leur « trahison » au Sionisme. Les dirigeants en question ne se limitent nullement à la collaboration avec le Sionisme mais en incarnent l’idéologie et la pratique, en sont les adeptes et propagandistes les plus fervents. Ce n’est donc pas étonnant que cet écrit rabbinique de lutte antisioniste, tout comme celui du Rabbin Raphael BREUER : « Le judaïsme national un judaïsme chimérique Un mot d’explication (1903) » (voir notre Programme d’Etude de l’été 5767) a disparu de la circulation, est passé totalement sous silence par les rabbins sionistes religieux. C’est pourquoi, il nous incombe de faire connaître cet exposé rabbinique et de nous en inspirer dans notre sainte lutte contre l’idolâtrie et l’hérésie sionistes.

     

    2. Rabbin Simon SCHWAB « Heimkehr ins Judentum » (1934 – Retour au Judaïsme), disparu aussi de la circulation.

    Bref contenu : Cet essai politique brisant essaye de tirer les leçons qui s’imposent suite à la persécution de Juifs, initiée par la prise du pouvoir nazie en Allemagne. Le Rabbin SCHWAB s’en prend aux faiblesses de l’orthodoxie allemande. Tout en étant partisan du système d’éducation Thora im Derekh Erètz, il plaide pour un plus grand poids de la formation religieuse vis-à-vis du profane. Dans les circonstances données, il prône une migration en masse ANTISIONISTE de Juifs orthodoxes en Palestine. Pour le jeune Rav SCHWAB, « il n’y a pas d’opposition plus grande qu’entre l’idéologie de principe sioniste et la politique de la Thora ». La condition préalable absolue pour réaliser sa proposition est que « l’orthodoxie en tant que noyau de troupe de force conscient du peuple de la Torah, conclue dans l’intérêt de l’ensemble des Juifs, par voie de négociation, un PACTE POLITIQUE D’AMITIE AVEC LE MONDE DE L’ISLAM. Ceci est possible, vu le fait qu’un des deux partenaires, le peuple Juif, se doit déclarer solennellement qu’il fait abdication de toute revendication de pouvoir extra judaïque. Car il s’agit d’une politique donnée par Dieu qui considère toute annexion violente, sans Messie, soit contre la volonté expresse des habitants non-Juifs de Palestine comme crime contre Dieu et la nation » !!! Le livre regorge de critiques magistrales de l’idéologie et de la pratique du Sionisme.

    Actualité : Evidente. Cet ouvrage rabbinique donne les réponses appropriées aux imputations de ceux qui s’imaginent être les « meilleurs antisionistes ». Ces derniers ne veulent « rien avoir à faire avec l’Islam » qu’ils ne connaissent pas, méprisent, des Arabes dont ils ont peur, qu’ils considèrent en accord avec les Sionistes ultra pieux comme des « assassins, criminels, sauvages de nature, animaux bipèdes que D’ regrette avoir créés » (sic). « Retour au Judaïsme » est un livre de réflexions qui de nos jours pourrait éveiller beaucoup d’enthousiasme pour les véritables idéaux de Thora, de « Homme et Juif », d’aspirer à la sanctification du Nom divin, en tant que Prêtres de l’Humanité d’établir l’harmonie avec nos prochains non-Juifs. L’appel « Retour au Judaïsme » est plus que jamais d’actualité brûlante.

     

    Des extraits – en Allemand – et discussions de ces deux textes rabbiniques se trouvent dans le blog www.bloggen.be/jesjoeroen  

    10-02-2008 om 00:00 geschreven door Naphtali HIRSCH  


    >> Reageer (0)
    Klik hier om een link te hebben waarmee u dit artikel later terug kunt lezen.MANIF EUROPEENNE BRUXELLES 08 01 28 SOLIDARITE JUIVE ET MUSULMANE AVEC GAZA
    Klik op de afbeelding om de link te volgen

     

     

    SOLIDARITE JUIVE ET MUSULMANE AVEC GAZA

     

     

    Sous le thème « Arrêtez le Blocus de Gaza » a eu lieu le lundi 28 janvier ‘08, face au Conseil de l’Europe, au Rond-point Schuman à Bruxelles une manifestation européenne de solidarité contre l’étranglement sioniste de Gaza. Le nombre de participants n’était pas très élevé, les médias belges brillaient par leur absence.

     

    Pour Yechouroun Judaïsme contre Sionisme, c’était l’occasion de manifester ensemble avec nos amis musulmans du  Centre Zahra France.

     

    La colère de l’Association Belgique Palestinienne et l’Union Progressiste de Juifs de Belgique (UPJB) a déferlé contre nous. L’ ABP se réclamait classiquement de ses amis des mouvements “pacifistes” israéliens, qui selon leurs dires, auraient obtenu de pair avec les groupes palestiniens de Droits de l’Homme  « quelque chose » du gangster politique Olmert.

     

    Le porte-parole de l’ABP (Pierre GALAND?) cria sa colère impuissante  "contre ceux qui sont venus ici avec des calicots contre nous"! (sic). Vers la fin de la manifestation, une militante de l’ABP nous interpella furieusement “vous avez réussi à casser tout ce que nous voulions obtenir”.

     

    Comme à chaque manifestation, mais cette fois-ci encore plus clairement, il y avait deux lignes: D’une part celle de l’ABP, amis de la clique du traître ABBAS, et d’autre part, celle de ceux qui soutiennent la Résistance palestinienne et se prononcent pour la souveraineté du peuple palestinien sur l’entièreté de la Palestine historique.

     

    Agréable était la participation de l’ONG flamande Intal. Ainsi a-t-on eu le plaisir d’entendre également scander en Néerlandais des slogans contre Bush, Olmert et autres sionistes.

     

    La participation de Yechouroun, Judaïsme contre Sionisme a été très positivement appréciée par les participants musulmans de Belgique et des pays environnants. Que cela puisse être un petit pas en avant dans la voie de l’alliance amicale stratégique entre Judaïsme et Islam contre le Sionisme. Avec l’aide du Ciel, la lutte continue.


    Video Solidarité : urgence pour Gaza - centre, zahra, france ...- [ Vertaal deze pagina ]
    Regarder Solidarité : urgence pour Gaza sur Dailymotion Partagez Vos Videos. http://www.centre-zahra.com ... en tant que juif, je vous apporte mon soutien! ...
    www.dailymotion.com/visited-week/tag/guerre/video/x47m0w_solidarite-urgence-pour-gaza_politics - 46k - In cache - Gelijkwaardige pagina's

     

    Voici le texte du discours prononcé sur place par le Cheik Jamel TAHIRI du Centre Zahra France :

     

     

     

    Détresse de Gaza

     

    Nous interpellons tous les citoyens et en particulier le conseil des ministres européens des affaires étrangères.

     

    Nous ne comprenons pas l’attitude de nos dirigeants concernant la violation des Droits de l’Homme et de la Justice par Isra-l. Gaza est usurpée de son droit, humiliée, condamnée à un blocus dans l’indifférence général et  sans aucune réaction de nos responsables politiques, pourquoi ?

     

    Le choix démocratique des  Palestiniens d’avoir élu le Hamas comme le représentant légitime de leur nation leur valait-il de telles représailles ? Ne sommes-nous pas en contradiction avec notre propre valeur : la démocratie ?

     

    Nos lois ne stipulent-elles pas que la non-assistance à une personne en danger est un crime ! Or nos responsables laissent tout un peuple en danger sans assistance. Que penser de nos décideurs et de nos responsables ?

     

    Tout soutien inconditionné à l’Etat Sioniste d’Isra-l mènera notre monde à plus de souffrances et d’injustices et l’Europe perdra toute sa crédibilité de neutralité au Moyen Orient.

     

    Encore une fois il y a deux poids deux mesures à l’égard de la Justice.

     

    Nous appelons nos gouvernements à dénoncer et à condamner les criminels du gouvernement israélien responsables de ce blocus et à les traduire en justice pour crimes contre l’Humanité sur le peuple palestinien de Gaza.

     

    Nous appelons tous les hommes libres à soutenir ces initiatives et à manifester leur soutien au peuple palestinien de Gaza. Tous ensembles, agissons pour plus de justice à l’égard du peuple palestinien !

    10-02-2008 om 00:00 geschreven door Naphtali HIRSCH  


    >> Reageer (0)
    08-02-2008
    Klik hier om een link te hebben waarmee u dit artikel later terug kunt lezen.MANIF BRUXELLES 30 JUIN 06 CONTRE AGRESSION AMERICANO SIONISTE, DISCOURS DE SHMIEL MORDCHE BORREMAN
    Klik op de afbeelding om de link te volgen


    MANIFESTATION CONTRE  L’AGRESSION US-SIONISTE AU LIBAN,

    BRUXELLES DIMANCHE 30 JUIN 2006


     

    DISCOURS DE REB SHMIEL MORDCHE BORREMAN,
    PORTE-PAROLE YECHOUROUN - JUDAÏSME CONTRE SIONISME

     

    Es-Salaam Aleikum, au  nom du Tout Puissant,

     

    Je suis venu ici aujourd’hui pour protester contre le Terrorisme d’Etat sioniste qui a mis le feu au Proche Orient.

     

    J’ai un triple message à vous donner : Un message de paix, un message d’identité et un message de solidarité.

     

    Je veux commencer par le message de paix : Premièrement, de ma conscience de Juif, de tout mon cœur, j’exige que s’arrête immédiatement l’agression américano sioniste au Moyen Orient. Deuxièmement, j’exprime ma solidarité totale avec le Hezbollah, avec toutes les forces de Résistance palestiniennes contre le Sionisme et l’impérialisme américain. Sans l’impérialisme américain, sans son soutien inconditionnel, les Sionistes, aussi arrogants qu’ils soient, ne pourraient pas se permettre se qu’ils se permettent de nos jours.

     

    Maintenant, écoutez bien le message identitaire : les Juifs ne sont pas sionistes, les Sionistes ne sont pas Juifs. Sionisme et Judaïsme sont et restent incompatibles ! Les Sionistes sont les plus grands ennemis des Juifs. Ils ont même volé notre nom. Ils ont donné à leur Etat d’Apartheid le nom « Israël ».  Or « Israël » c’est un nom saint, c’est notre nom à nous et ils l’ont volé ! Ce sont nos plus grands ennemis. Pendant des siècles, Musulmans et Juifs ont vécu en paix et en amitié et cela reviendra, j’en suis certain.

    La seule solution à tous les conflits au Moyen Orient n’est pas comme dit la sorcière impérialiste Rice un « nouveau Moyen Orient », mais bien la disparition de cet Etat qui a volé notre nom, qui s’appelle « Israël » et…le droit du peuple palestinien à la souveraineté sur l’entièreté de la Palestine historique. Cela veut dire aussi un NON aux traîtres arabes, aux faux musulmans qui tiennent avec les sionistes.

     

    Et pour terminer, je voudrais profiter de cette tribune pour exprimer ma solidarité avec la République Islamique d’Iran, la République Populaire Démocratique de Corée et le Venezuela, qui se font insulter d’ « états voyous », tandis que les Etats-Unis soutiennent eux-mêmes le seul Etat voyou qu’il y a dans le monde.

     

    Paix entre nous, paix entre Musulmans et Juifs, paix entre gens de toutes confessions,… Es-Salaam Aleikum !

    08-02-2008 om 00:00 geschreven door Naphtali HIRSCH  


    >> Reageer (0)
    07-02-2008
    Klik hier om een link te hebben waarmee u dit artikel later terug kunt lezen.NOTRE PROGRAMME D'ETUDE ETE 5767 (2007)
    Klik op de afbeelding om de link te volgen

     

     

     

    NOTRE PROGRAMME D’ETUDE ETE 5767 (2007)

     

    Notre programme permanent d’étude comprend

    §           Rav Samson Raphael HIRSCH: Kommentar, Psalmen, Chaurew, Ges.Schriften

    §           Rav Mendel HIRSCH: Haftoroh de la Semaine

    §           Rav Salomon BREUER: Belehrung und Mahnung (Enseignement et Exhortation, la Sidra)

     

    A partir de cet été nous y ajoutons l’exposé de Rav Raphael BREUER Nationaljudenthum ein Wahnjudenthum! Ein Wort zur Verständigung (Mainz 1903), qui prendra désormais une place centrale dans notre programme d’étude.

     

    Bref contenu : Rav Raphael BREUER défend dans Le judaïsme national un judaïsme chimérique. Un mot d’explication l’identité de la Torah et des Juifs fidèles à la Torah contre le Sionisme. Déjà dans sa période  de Sturm und Drang, d’effervescence juvénile, le ‘judaïsme national’, qui était dans une certaine mesure une réaction à l’échec de l’assimilation de la Réforme, chercha à s’imposer comme ‘ami de l’orthodoxie’. Ces marques d’amitiés importunes n’étaient (et ne sont) que calcul politicien rusé, vu que le Sionisme mise sur le réservoir humain qu’offre l’orthodoxie, dit Rav R. BREUER. L’Orthodoxie ne peut pourtant accepter en aucun cas cette ‘amitié’ sans devenir infidèle à soi-même et à la Thauro. Cela tout d’abord parce que pour  le Sionisme la religion ne peut être qu’ ‘affaire privée’, ce qui est en soit déjà un reniement de la Thauro. Il ne s’agit pas seulement du Triple Serment duquel le Rav R. BREUER se réclame également, mais par ce que c’est la Thauro et uniquement la Thauro qui définit notre identité Juive et est notre guide pour l’action. Les compromis avec le chimérique judaïsme nationaliste sont tout aussi exclus que ceux avec la Kfiroh (hérésie) du ‘ judaïsme libéral’. « Non ! Car leurs pensées ne sont pas nos pensées et leurs chemins ne sont pas nos chemins ! » (p.32) Voilà le message de cet exposé (37 pages) Dans l’annexe, la fausseté du Mizrachi (mouvement des sionistes “national religieux”) est dénoncée.

     

    Actualité : Cent ans plus tard, cet écrit rabbinique de combat n’a rien perdu de son actualité. Au contraire il est d’actualité plus brûlante encore qu’à l’époque des chants de sirènes des Max NORDAU et Cie. De nos jours, une partie de l’intelligentsia sioniste agnostique (athée) se pose des questions. Elle cherche à se positionner selon les normes de l’humanisme et du droit international. Les dits post sionistes s’attirent les foudres, non seulement des rabbins nationaux religieux, mais plus encore de certains rabbins et rebbes de l’ “ultra orthodoxie” qui les accusent de ‘trahison’ envers le Sionisme. Les dirigeants sionistes religieux en question ne se limitent pas à la collaboration avec le Sionisme, mais sont même l’incarnation de l’idéologie et de la pratique du Sionisme. Ils en sont devenus les défendeurs et propagandistes les plus acharnés.

    Cela n’étonne donc pas que cet écrit rabbinique de combat, tout autant que celui de Rav Mendel HIRSCH Zionismus (1898), a disparu de la circulation et est passé sous silence par les rabbins sionistes religieux.

    C’est donc notre devoir d’assurer à cet exposé rabbinique une diffusion aussi large que possible et de nous en inspirer dans notre lutte sainte contre l’idolâtrie et l’hérésie sioniste.

     

    Eléments biographiques : Le rabbin Dr. Raphael BREUER (1881-1932) est le petit-fils de Rav Samson Raphael HIRSCH et fils de Rav Salomon BREUER (1850-1926). Rav Raphael BREUER a reçu sa formation dans la Yechiveh de son père et plus tard par les rabbins Sholom KUTNA d’Eisenstadt et Y.FÜRST de la  Schiffschul à Vienne. Il est l’auteurs de beaucoup de livres et d’articles dont un commentaire sur chacune des Cinq  Meggilles, d’une traduction des Prophètes Esra et Nehemia ainsi que du  Sammelband (recueil) ‘Unter seinem Banner’ (Sous sa bannière, 1908, au sujet de Rav S.R. HIRSCH).  Rav Raphael BREUER assuma de 1910 à 1930 la fonction de rabbin à Aschaffenburg. Un portrait du Rabbin Dr. Raphael BREUER figure dans le tome 2 du recueil la revue rabbinique agoudiste Nachalass Zwi (1931-1938) également disparue et passée sous silence.

    07-02-2008 om 00:00 geschreven door Naphtali HIRSCH  


    >> Reageer (0)
    05-02-2008
    Klik hier om een link te hebben waarmee u dit artikel later terug kunt lezen.Ouvrage scientifique recommandé: Yakov M. RABKIN Au nom de la Torah: Une histoire de l'opposition juive au Sionisme
    Klik op de afbeelding om de link te volgen

    ·         Ouvrage scientifique recommandé : Yakov M. RABKIN Au nom de la Torah: Une histoire de l’opposition juive au sionisme. L’auteur est historien  à l’Université Laval à Montréal. Ses champs de recherches sont l’histoire juive contemporaine et l’histoire des sciences. C’est le premier ouvrage en langue française qui informe et documente amplement que le Sionisme est une rupture radicale d’avec le Judaïsme traditionnel. L’ouvrage démontre l’antithèse entre le Sionisme et le Judaïsme qui sont et restent incompatibles. Il apporte en détail les positions de l’opposition Juive au sionisme passée sous silence. L’ouvrage dévoile l’intimidation et la  terreur exercées par les sionistes. Il aborde aussi les problèmes de communication propres aux Juifs pieux qui veulent rendre public leur message. L’auteur, lui-même d’origine russo-soviétique, fait de brillantes analyses et comparaisons de l’héritage historique du terrorisme, du nihilisme et du nationalisme de la Russie tsariste et de leur influence décisive sur le Sionisme, influence qui se fait ressentir encore de nos jours chez l’ ‘élite’ de l’establishment sioniste. Les positions du rabbin Samson Raphael HIRSCH y sont aussi citées. Cet ouvrage, comme n’importe quel autre ouvrage, contient aussi quelques taches de beauté et défauts. Le professeur Yakov M. RABKIN termine son livre méritoire en disant: « Nous avons vu que le sionisme et l’Etat d’Isra/l ont profondément changé l’image que beaucoup de juifs ont d’eux-mêmes et qu’ils projettent dans le monde […] Mais le paradoxe juif reste instructif : en essayant de préserver le peuple de cette façon on finit par le changer au point de le rendre méconnaissable, en plus d’en faire le foyer d’un conflit militaire chronique. Dans la mesure où la Torah ne s’adresse aux Juifs que comme à une population pilote dont l’exemple devrait instruire, inspirer et influencer tous les humains, la controverse que continuent de provoquer le sionisme et ses enchaînements contiendrait également des leçons pour d’autres peuples que les juifs. » Comme il fallait s’y attendre, les sionistes religieux sont en colère, vu le succès que connaît ce livre. Rien que ceci est déjà une garantie qu’il s’agit d’une publication sérieuse et crédible. Presses de l’Université Laval, 2004 Montréal, Canada, 274 p. ISBN  2-7637-8024-5   Prix FNAC:  € 25,77.

    05-02-2008 om 14:26 geschreven door Naphtali HIRSCH  


    >> Reageer (0)
    Klik hier om een link te hebben waarmee u dit artikel later terug kunt lezen.Documentation historique: Abraham REVUSKY L'Agudass Ysroë-l d'avant la seconde guerre mondiale
    Klik op de afbeelding om de link te volgen

    DOCUMENTATION HISTORIQUE

    Le parti religieux-sioniste Agudath Israël comptait jadis, paradoxalement, dans ses rangs de valeureux combattants contre l'hérésie sioniste:


    L’AGOUDASS YISROË-L D’AVANT LA DEUXIEME GUERRE MONDIALE

     

     Remarques révélatrices faites par le publiciste sioniste Abraham REVUSKY dans son ouvrage Les Juifs en Palestine (Payot 1936)

     

    “Comme nous l’avons dit plus haut, l’ “Agoudass Yisroë-l », le parti orthodoxe militant, n’a point accepté le Sionisme dans sa forme actuelle et ne prend point part aux institutions créées par le mouvement sioniste, qu’il s’agisse de l’Assemblée représentative en Palestine aussi bien que des congrès sionistes mondiaux. Certains de ses membres extrêmement orthodoxes vont même jusqu’à dire que le retour à Sion pour lequel ils ont prié depuis des siècles en « Galouth » devant s’effectuer par révélation divine et ne point être la tâche de partis politiques dirigés en majorité par des incroyants, ils ne peuvent admettre que l’organisation sioniste actuelle soit l’instrument de D’ pour le retour d’Israë-l en Terre promise. L’opposition de l’ « Agoudass Yisroë-l » aux buts sionistes a parfois un caractère très actif. Il y a dix ans, les choses allèrent si loin que l’ « Agoudass Yisroë-l »  inonda la Société des Nations et la Grande-Bretagne et ses administrations palestiniennes de mémoires et de protestations contre la prépondérance sioniste dans la politique juive. Les chefs orthodoxes ne se lassaient point de répéter que les Sionistes ne représentaient pas l’opinion du peuple juif et que l’ « Agoudass Yisroë-l » parlant au nom des masses orthodoxes qui sont, prétendent-ils, la vaste majorité, devait être reconnue comme l’institution juive autorisée à représenter la Palestine devant la Puissance mandataire.

    Cette attitude, naturellement encouragée par les antisionistes conservateurs en Angleterre et considérée avec joie par les Arabes en Palestine, avait créé, dans les cercles sionistes, l’impression qu’elle avait partie liée avec les plus grands ennemis de Sion. La lutte s’envenima, à un moment donné, à un tel point qu’elle provoqua, en 1925, l’assassinat du Dr Israë-l DE HAAN, un professeur de Hollande qui, après avoir voué ses jeunes années aux idées radicales, embrassa l’orthodoxie et devint un de ses chefs les plus fanatiques. Les assassins du Dr De Haan ne furent jamais arrêtés et ce crime demeure un mystère. Il n’y a cependant aucun doute que sa mort fut causée par sa haine violente du sionisme, haine qui le porta à certains actes considérés comme des trahisons du point de vue du Foyer National. Ayant échoué dans sa tentative de supplanter les Sionistes en tant que représentants officiels des affaires palestiniennes, l’ « Agudass Ysroë-l » s’est peu à peu résignée à occuper une position secondaire. Quand les Juifs de Palestine obtinrent une sorte d’autonomie nationale par l’Assemblée des Représentants et me Conseil National, l’ « Agoudass Yisroë-l », restant en dehors de cette autonomie, se contenta du droit qu’on lui accorda, en même temps, de former une communauté religieuse séparée. Ainsi, les orthodoxes extrêmes se confinent-ils volontairement dans leur position actuelle d’une minorité dans une minorité, sans droit moral de parler au nom du peuple juif en général.

    Avec le temps, l’opposition de l’ « Agoudass Yisroë-l » au Sionisme s’est un peu émoussée, et l’on ne peut citer, dans les dernières années, d’exemple de lutte active contre les réalisations sionistes en Palestine. Bien mieux, le Sionisme autrefois si haï, commence à pénétrer dans les rangs de l’ « Agoudass Yisroë-l », sous une forme déguisée. A maintes reprises, les chefs orthodoxes ont affirmé leur volonté de participer aux réalisations sionistes, si seulement les Sionistes consentaient à suivre strictement les dogmes et usages religieux.

    En Pologne et dans les autres pays où l’immigration est une nécessité, économique, il est difficile à l’ «Agoudass Yisroë-l » d’empêcher la génération montante, imbue d’idées sionistes, de se joindre aux organisations hérétiques qui préparent la jeunesse juive au travail en Palestine. Pour y remédier, les chefs orthodoxes ont entrepris récemment l’organisation de leurs propres « ‘Haloutsim » et ont demandé pour ce faire, des certificats d’immigration pour les travailleurs. A une réunion de l’ «Agoudass Yisroë-l » à Vienne, on a annoncé la création d’un fonds spécial pour une colonisation juive sur une base religieuse. Bien que ce fonds n’ait pas encore atteint une importance lui donnant une influence pratique, il est cependant d’un grand secours pour rapprocher, psychologiquement, les orthodoxes extrémistes de Sionisme. On a dernièrement établi en Palestine quelques camps de travail de jeunes gens faisant partie de l’« Agoudass Yisroë-l », et l’organisation sociale de ces camps, tout comme celle des « Mizrachi », signalés plus haut, ressemblent étrangement à celle des hérétiques « Kibboutsim ».

    Dernièrement, la montée des Nazis en Allemagne a encore aidé à aplanir les différences entre l’« Agoudass Yisroë-l » et les groupes sionistes. Incidemment, il est intéressant de noter que le centre le plus actif et le plus violent de l’orthodoxie antisioniste se trouvait en Allemagne. Francfort-sur-le-Mein était jusqu’à ces derniers temps considéré comme le cœur de l’orthodoxie extrémiste qui rejetait le Sionisme comme une tentative hasardeuse d’anticiper sur les desseins du Créateur. (op. cit. pp. 219-221)

     

    05-02-2008 om 14:15 geschreven door Naphtali HIRSCH  


    >> Reageer (0)
    04-02-2008
    Klik hier om een link te hebben waarmee u dit artikel later terug kunt lezen.Fidèles à nos Rabbins contre le Sionisme


    Avec l'aide du Tout-Puissant


    FIDELES A NOS RABBINS CONTRE LE SIONISME:


    Samson Raphael HIRSCH (1808-1888)

    Mendel HIRSCH (1833-1900)

    Salomon BREUER (1850-1926)

    Raphael BREUER (1881-1932)

    Joseph BREUER (1882-1980)
    Pinchas KOHN (1867-1942)
    Leo BRESLAUER

    Simon SCHWAB (1908-1993)



    04-02-2008 om 00:00 geschreven door Naphtali HIRSCH  


    >> Reageer (0)


    Foto

    Foto

    Foto

    Foto

    Notre prière pour le démantèlement de l'entité sioniste
    Foto

    Shmiel Mordche BORREMAN,

    votre humble serviteur

    © Sine Vanmenxel


    Foto

    Foto

    Solidarité avec la jeune résistante palestinienne Ahed TAMIMI !

    Libérez l'enfant A'hed Tamimi


    Foto

    Foto

    Foto

    Foto

    Foto

    Foto


    Foto

    Foto

    Gastenboek

    Druk op onderstaande knop om een berichtje achter te laten in mijn gastenboek


    Blog als favoriet !

    Foto

    Foto

    Foto

    Foto

    Foto

    Foto

    Foto

    Foto

    L’APRÈS-GAZA : Soyez confiants, mais craignez le pire !


    LA LIBÉRATION DE LA PALESTINE EST INSÉPARABLE DE LA LUTTE CONTRE LES RÉGIMES ARABES (vendus à l’impérialisme américain et collabos de l’entité sioniste)
    Foto

    AL JAZIRA = DESINFORMATION SIONISTE


    Foto


    Blog tegen de wet? Klik hier.
    Gratis blog op https://www.bloggen.be - Bloggen.be, eenvoudig, gratis en snel jouw eigen blog!