Inhoud blog
  • Zoeken in blog

    Beoordeel dit blog
      Zeer goed
      Goed
      Voldoende
      Nog wat bijwerken
      Nog veel werk aan
     
    Startpagina !
    Blog als favoriet !
    ART ATELIER
    Nous sommes tous clandestins
    09-10-2010
    Klik hier om een link te hebben waarmee u dit artikel later terug kunt lezen.Emission Josy Eisenberg
    Certes il y eu quelque chose qui nous dépasse car trop grandiose dans le sens du cercle : thèse + anti-thèse = synthèse². Voir la dixième vidéo sur mon Blog http://pitteman.eklablog.com/ , celle où l'émission de Josy Eisenberg nous montre cinq de mes oeuvres d'art du livre 'Atelier'. Télévision France 2. Après trois mois, et la soumission de notre petit juif français envers un ancien du Hitler Jugend (lisez le pape et Sarkozy) au nom du pouvoir Tempor elle, le même jour sur internet mon art dans l'émission de Josy Eisenberg Mais techniquement saboté sur ce Blog çi. (La Calotte de Vrij Onderzoek). Voir donc mon Facebook.
    http://www.unibook.com/nl/Patrick-Pitteman%2C-Hubert-Dethier/Atelier.

    for data cfr. white letters because color forbitten on this web.

     

    09-10-2010 om 10:13 geschreven door Pitteman  

    0 1 2 3 4 5 - Gemiddelde waardering: 0/5 - (0 Stemmen)
    >> Reageer (0)
    08-10-2010
    Klik hier om een link te hebben waarmee u dit artikel later terug kunt lezen.
    Klik op de afbeelding om de link te volgen

    08-10-2010 om 09:08 geschreven door Pitteman  

    0 1 2 3 4 5 - Gemiddelde waardering: 1/5 - (1 Stemmen)
    >> Reageer (0)
    07-10-2010
    Klik hier om een link te hebben waarmee u dit artikel later terug kunt lezen.Un amour avorté
                      Un amour avorté

    N'y eu t'il lieu de douter des sensations sereines de reines, qui rient de rien et de tout, du rythme lent qui les mèneraient à une fin, toute bien nourrie par le destin entre ses seins. N'y eu t'il de rondeurs qui s'écartent d'un point mort de l'univers vers ses verres de bières au nom de la misère entière. Ne rie de ses gestes lents, tempérés par le mouvement céleste de la lumière, des rondeurs de dormeurs dans la douceur de cette chaleur qui ne meurt, mais s'étale dans cet espace à intention polémique, mais ne rêvasse d'un monde meilleur, ni respire le doute mais aussi l'espoir de croire en l'art, répondant à ses aspirations temporaires, non sans soumission à quelques efforts désespérés envers message de sages vu l'âge, ne remonte le temps zéro, mais expire vers un mauve qui ne réponde aux fécondes, de manifestations plus évidentes, d'un mode d'expression parmi d'autres, mais ne cesse de regarder un rien dans ce rien, entouré par des miettes de silence, aux termes de reconnaissances égalées, mais subtile dans l'orientation de cette scission entre rationnel et doute. Doute de logique. Doute de minium d'incompréhension, de condition d'acquisition absente, mais ne déroute l'artiste aux mains magiques dans sa misère au quotidien, dans le champ même qui s'avère approprié de raisonnement louable envers l'ultime fin de l'être humain sur ce chemin qui découle d'une approche poétique certes, mais cartésienne. Relevant toute cause humaniste à son apothéose sous forme de discours de fous qui ne sont jamais dignes d'être publié puisque plus personne n'y comprend plus rien. Une incohérence absolue due au traumatisme chaotique d'une vie devenue trop ordonnée à cause d'une bêtise humaine au fric au pouvoir, et fonctionnaires aux petites manies dans les habitudes. A agir en deçà de sa conscience dans leurs scénarios de 'rois' si ce n'est de se rappeler Einstein: "ne faites rien contre votre conscience, même si l'Etat vous le demande". Même si c'est Israël, me demande t'elle. Surtout Israël puisque Israël est le produit de hommes (et de femmes) et non de dieu, dit il. Ah bon, dit elle. Se relâche un peu point de vue déterminisme, s'installant elle aussi malgré tout dans une forme de hiérarchie, où l'une chose doit être plus importante que l'autre, mais où il n'y a vraiment de cohérence dans ce suivisme de l'abjecte en sa société de soumission. On se demande pourquoi ils tournent tous en rond tous les jours dans des files de voitures. Pour gagner de l'argent dans la tyrannie douce, dit elle. Pourquoi faire, dit il. Pour subjuguer l'économiste de service au stade anal de son idéologie, et de payer la voiture et la maison qui est loin du boulot pour cause de ces files et vice versa. Mais encore? Pour cause de population circulaire à certaines heures, et pas d'autres. C'est ainsi dans la logique ils font aussi fonctionner des sirènes qui tout comme leurs stéréotypes nous affectent. L'artiste du cite lui régresserait plus vite que les autres ; sa condition a empiré. Beaucoup de fois aussi quand il fait nuit et qu'il n'y a pas d'autres voitures ils font fonctionner ces sirènes et ce Franquiste à côté de lui. D'autant plus d'absolus qu'ils intimident, et sont au dessus des lois puisqu'ils sauvent des vies humaines ainsi. En théorie. C'est en fait cela la somme des empreintes anachroniques dans le cerveau des habitants otages. Ce qui fonctionnerait comme un stimuli au troupeau par et pour l'ordre, non son contraire. Au nom d'une réalité spécifique mais objective, après les analyses de disons Lenin au sujet de Bogdanov et Poincaré, lu par plus personne, dit il. Mais il y eu cette assemblé de clandestins élus démocratiquement mille ans après, en se cachant à la tâche. Il y eu aussi cette belle fille blonde pseudo (?) arienne qui lui disait elle au moins être une vraie blonde. Et je sais le prouver, dit elle. Il renifla ses cheveux, puis osa la toucher, enleva son masque d'intellectuel et embrassa ses lèvres en lui donnant en chuchotant à l'oreille le numéro de code du débarquement des (fous) alliés, enleva son petit slip rose sous sa jupe, et puis lui dit 'je t'aime'. Elle lui a répondu par aussi un 'je t'aime' mais en fait c'était pas un 'je t'aime', mais un 'Ich liebe dich', et c'est alors qu'il ne se sentait plus un intellectuel du troupeau, mais un cas social vu toutes ces bières dans la misère et les secrets d'Etat révélés sous les draps. Le lendemain elle était partie, mais avant, elle lui confia ne pas comprendre ni Lacan ni Hitler. Moi aussi, dit il, mais c'est tout le monde. Ce qui nous a pas empêchés d'être schizophrène pour ces chrétiens 'illuminés', mais eux payés de l'establishment, dit il. Il n'y aurait personne d'autre. Qu'est-ce qu'on s'en fout dit elle, et elle se mit à tirer -avant de partir- comme une dingue à son sexe, ses beaux cheveux blonds dans le vend. Est-ce que tu as mal, dit elle. Il respire profondément et lui répond non. Demain un autre jour il pense. Est-ce qu'il pense?  Tu me parais confus dit-elle. Je le suis, dit il. C'est ainsi après cette nuit de rêve que le KGB est devenu Allemand, et tante Hortense toujours dans le maquis. Une fois de retour au QJ la belle blonde dévoila tous ses secrets à l'armée nazie, mais personne ne la cru, sauf le général et Goering en personne. Mais il y eu un problème car son amant intellectuel était lui consciemment mal, ou faussement informé de la situation aussi bien par les médias que par ses supérieurs. C'est donc ainsi qu'il n'y eu pas vraiment de catastrophes chez les (fous) alliés, si ce n'est beaucoup de morts à cause de ces assassins, mais lui, l'intellectuel, n'était aucunement responsable de secrets divulgués car c'était donc des pseudo secrets pour mener l'ennemie vers d'autres horizons que là où les clandestins démocrates siégeaient. Et c'est ainsi que la lutte continua, non pour droit à une vie saine, mais pour la Nation de cons. Les nazis et Franquistes devenaient de plus en plus arrogants vu cet amour avorté d'ailleurs. Tous comme les boches le Franquiste cru avoir le pouvoir (à Bruxelles), et l'amour de cet intellectuel et de sa blonde un amour avorté, car en fait plus d'amour du tout et puis c'est tout. Et c'est ainsi que l'art n'intéressait plus personne après ça ; mais le professeur se plaignant de trop peu d'éducation stipulait malgré le scandale le fric toujours chez eux, pas chez nous. Voilà l'anachronisme en fait. Et puis se termina l'idylle entre l'intellectuel et l'Allemande donc, qui elle stipulait comme Rilke ou Goethe les troubles mentaux inévitables pour la création poétique, voire alchimique.

    07-10-2010 om 20:01 geschreven door Pitteman  

    0 1 2 3 4 5 - Gemiddelde waardering: 2/5 - (1 Stemmen)
    >> Reageer (0)


    Archief per week
  • 17/06-23/06 2019
  • 10/06-16/06 2019
  • 03/06-09/06 2019
  • 27/05-02/06 2019
  • 20/05-26/05 2019
  • 22/04-28/04 2019
  • 15/04-21/04 2019
  • 08/04-14/04 2019
  • 01/04-07/04 2019
  • 25/03-31/03 2019
  • 18/03-24/03 2019
  • 11/03-17/03 2019
  • 04/03-10/03 2019
  • 25/02-03/03 2019
  • 18/02-24/02 2019
  • 28/01-03/02 2019
  • 21/01-27/01 2019
  • 14/01-20/01 2019
  • 07/01-13/01 2019
  • 31/12-06/01 2019
  • 24/12-30/12 2018
  • 17/12-23/12 2018
  • 10/12-16/12 2018
  • 03/12-09/12 2018
  • 26/11-02/12 2018
  • 12/11-18/11 2018
  • 05/11-11/11 2018
  • 22/10-28/10 2018
  • 15/10-21/10 2018
  • 08/10-14/10 2018
  • 01/10-07/10 2018
  • 24/09-30/09 2018
  • 17/09-23/09 2018
  • 10/09-16/09 2018
  • 03/09-09/09 2018
  • 27/08-02/09 2018
  • 20/08-26/08 2018
  • 13/08-19/08 2018
  • 06/08-12/08 2018
  • 23/07-29/07 2018
  • 16/07-22/07 2018
  • 09/07-15/07 2018
  • 02/07-08/07 2018
  • 25/06-01/07 2018
  • 18/06-24/06 2018
  • 11/06-17/06 2018
  • 04/06-10/06 2018
  • 28/05-03/06 2018
  • 21/05-27/05 2018
  • 14/05-20/05 2018
  • 07/05-13/05 2018
  • 30/04-06/05 2018
  • 23/04-29/04 2018
  • 16/04-22/04 2018
  • 09/04-15/04 2018
  • 02/04-08/04 2018
  • 26/03-01/04 2018
  • 19/03-25/03 2018
  • 12/03-18/03 2018
  • 26/02-04/03 2018
  • 19/02-25/02 2018
  • 12/02-18/02 2018
  • 05/02-11/02 2018
  • 29/01-04/02 2018
  • 22/01-28/01 2018
  • 15/01-21/01 2018
  • 08/01-14/01 2018
  • 01/01-07/01 2018
  • 25/12-31/12 2017
  • 18/12-24/12 2017
  • 11/12-17/12 2017
  • 04/12-10/12 2017
  • 27/11-03/12 2017
  • 20/11-26/11 2017
  • 13/11-19/11 2017
  • 06/11-12/11 2017
  • 30/10-05/11 2017
  • 23/10-29/10 2017
  • 16/10-22/10 2017
  • 09/10-15/10 2017
  • 02/10-08/10 2017
  • 25/09-01/10 2017
  • 18/09-24/09 2017
  • 04/09-10/09 2017
  • 28/08-03/09 2017
  • 14/08-20/08 2017
  • 31/07-06/08 2017
  • 24/07-30/07 2017
  • 17/07-23/07 2017
  • 10/07-16/07 2017
  • 03/07-09/07 2017
  • 19/06-25/06 2017
  • 12/06-18/06 2017
  • 29/05-04/06 2017
  • 22/05-28/05 2017
  • 15/05-21/05 2017
  • 08/05-14/05 2017
  • 01/05-07/05 2017
  • 24/04-30/04 2017
  • 17/04-23/04 2017
  • 10/04-16/04 2017
  • 13/03-19/03 2017
  • 06/03-12/03 2017
  • 27/02-05/03 2017
  • 20/02-26/02 2017
  • 13/02-19/02 2017
  • 06/02-12/02 2017
  • 30/01-05/02 2017
  • 09/01-15/01 2017
  • 02/01-08/01 2017
  • 12/12-18/12 2016
  • 05/12-11/12 2016
  • 28/11-04/12 2016
  • 21/11-27/11 2016
  • 14/11-20/11 2016
  • 07/11-13/11 2016
  • 31/10-06/11 2016
  • 24/10-30/10 2016
  • 17/10-23/10 2016
  • 03/10-09/10 2016
  • 26/09-02/10 2016
  • 19/09-25/09 2016
  • 12/09-18/09 2016
  • 29/08-04/09 2016
  • 22/08-28/08 2016
  • 23/05-29/05 2016
  • 16/05-22/05 2016
  • 09/05-15/05 2016
  • 02/05-08/05 2016
  • 25/04-01/05 2016
  • 18/04-24/04 2016
  • 11/04-17/04 2016
  • 04/04-10/04 2016
  • 14/03-20/03 2016
  • 29/02-06/03 2016
  • 01/02-07/02 2016
  • 25/01-31/01 2016
  • 18/01-24/01 2016
  • 11/01-17/01 2016
  • 28/12-03/01 2021
  • 14/12-20/12 2015
  • 07/12-13/12 2015
  • 30/11-06/12 2015
  • 23/11-29/11 2015
  • 16/11-22/11 2015
  • 02/11-08/11 2015
  • 26/10-01/11 2015
  • 19/10-25/10 2015
  • 12/10-18/10 2015
  • 05/10-11/10 2015
  • 28/09-04/10 2015
  • 14/09-20/09 2015
  • 07/09-13/09 2015
  • 24/08-30/08 2015
  • 17/08-23/08 2015
  • 03/08-09/08 2015
  • 27/07-02/08 2015
  • 20/07-26/07 2015
  • 13/07-19/07 2015
  • 06/07-12/07 2015
  • 15/06-21/06 2015
  • 08/06-14/06 2015
  • 01/06-07/06 2015
  • 25/05-31/05 2015
  • 18/05-24/05 2015
  • 11/05-17/05 2015
  • 04/05-10/05 2015
  • 27/04-03/05 2015
  • 13/04-19/04 2015
  • 30/03-05/04 2015
  • 23/03-29/03 2015
  • 16/03-22/03 2015
  • 09/03-15/03 2015
  • 02/03-08/03 2015
  • 23/02-01/03 2015
  • 16/02-22/02 2015
  • 09/02-15/02 2015
  • 02/02-08/02 2015
  • 26/01-01/02 2015
  • 19/01-25/01 2015
  • 12/01-18/01 2015
  • 05/01-11/01 2015
  • 29/12-04/01 2015
  • 15/12-21/12 2014
  • 08/12-14/12 2014
  • 01/12-07/12 2014
  • 24/11-30/11 2014
  • 03/11-09/11 2014
  • 27/10-02/11 2014
  • 06/10-12/10 2014
  • 15/09-21/09 2014
  • 08/09-14/09 2014
  • 01/09-07/09 2014
  • 25/08-31/08 2014
  • 18/08-24/08 2014
  • 11/08-17/08 2014
  • 14/07-20/07 2014
  • 07/07-13/07 2014
  • 30/06-06/07 2014
  • 23/06-29/06 2014
  • 16/06-22/06 2014
  • 09/06-15/06 2014
  • 02/06-08/06 2014
  • 26/05-01/06 2014
  • 19/05-25/05 2014
  • 05/05-11/05 2014
  • 21/04-27/04 2014
  • 14/04-20/04 2014
  • 24/03-30/03 2014
  • 17/03-23/03 2014
  • 10/03-16/03 2014
  • 03/03-09/03 2014
  • 24/02-02/03 2014
  • 17/02-23/02 2014
  • 03/02-09/02 2014
  • 27/01-02/02 2014
  • 13/01-19/01 2014
  • 06/01-12/01 2014
  • 23/12-29/12 2013
  • 16/12-22/12 2013
  • 02/12-08/12 2013
  • 25/11-01/12 2013
  • 18/11-24/11 2013
  • 11/11-17/11 2013
  • 28/10-03/11 2013
  • 21/10-27/10 2013
  • 14/10-20/10 2013
  • 07/10-13/10 2013
  • 30/09-06/10 2013
  • 23/09-29/09 2013
  • 02/09-08/09 2013
  • 12/08-18/08 2013
  • 05/08-11/08 2013
  • 01/07-07/07 2013
  • 27/05-02/06 2013
  • 20/05-26/05 2013
  • 06/05-12/05 2013
  • 29/04-05/05 2013
  • 25/03-31/03 2013
  • 04/03-10/03 2013
  • 25/02-03/03 2013
  • 18/02-24/02 2013
  • 11/02-17/02 2013
  • 28/01-03/02 2013
  • 21/01-27/01 2013
  • 14/01-20/01 2013
  • 07/01-13/01 2013
  • 24/12-30/12 2012
  • 17/12-23/12 2012
  • 10/12-16/12 2012
  • 03/12-09/12 2012
  • 19/11-25/11 2012
  • 12/11-18/11 2012
  • 05/11-11/11 2012
  • 22/10-28/10 2012
  • 15/10-21/10 2012
  • 08/10-14/10 2012
  • 24/09-30/09 2012
  • 17/09-23/09 2012
  • 03/09-09/09 2012
  • 27/08-02/09 2012
  • 20/08-26/08 2012
  • 02/07-08/07 2012
  • 18/06-24/06 2012
  • 11/06-17/06 2012
  • 04/06-10/06 2012
  • 28/05-03/06 2012
  • 07/05-13/05 2012
  • 23/04-29/04 2012
  • 09/04-15/04 2012
  • 26/03-01/04 2012
  • 19/03-25/03 2012
  • 05/03-11/03 2012
  • 27/02-04/03 2012
  • 13/02-19/02 2012
  • 06/02-12/02 2012
  • 30/01-05/02 2012
  • 16/01-22/01 2012
  • 26/12-01/01 2012
  • 12/12-18/12 2011
  • 28/11-04/12 2011
  • 21/11-27/11 2011
  • 31/10-06/11 2011
  • 12/09-18/09 2011
  • 05/09-11/09 2011
  • 29/08-04/09 2011
  • 22/08-28/08 2011
  • 08/08-14/08 2011
  • 01/08-07/08 2011
  • 18/07-24/07 2011
  • 11/07-17/07 2011
  • 04/07-10/07 2011
  • 27/06-03/07 2011
  • 30/05-05/06 2011
  • 23/05-29/05 2011
  • 16/05-22/05 2011
  • 09/05-15/05 2011
  • 02/05-08/05 2011
  • 25/04-01/05 2011
  • 18/04-24/04 2011
  • 11/04-17/04 2011
  • 04/04-10/04 2011
  • 28/03-03/04 2011
  • 21/03-27/03 2011
  • 14/03-20/03 2011
  • 28/02-06/03 2011
  • 21/02-27/02 2011
  • 14/02-20/02 2011
  • 07/02-13/02 2011
  • 31/01-06/02 2011
  • 24/01-30/01 2011
  • 17/01-23/01 2011
  • 10/01-16/01 2011
  • 03/01-09/01 2011
  • 20/12-26/12 2010
  • 13/12-19/12 2010
  • 06/12-12/12 2010
  • 29/11-05/12 2010
  • 22/11-28/11 2010
  • 15/11-21/11 2010
  • 08/11-14/11 2010
  • 01/11-07/11 2010
  • 18/10-24/10 2010
  • 11/10-17/10 2010
  • 04/10-10/10 2010
  • 27/09-03/10 2010
  • 06/09-12/09 2010
  • 16/08-22/08 2010
  • 05/07-11/07 2010
  • 28/06-04/07 2010
  • 21/06-27/06 2010
  • 14/06-20/06 2010
  • 07/06-13/06 2010
  • 31/05-06/06 2010
  • 03/05-09/05 2010
  • 26/04-02/05 2010
  • 12/04-18/04 2010
  • 05/04-11/04 2010
  • 29/03-04/04 2010
  • 22/03-28/03 2010
  • 15/03-21/03 2010
  • 08/03-14/03 2010
  • 01/03-07/03 2010
  • 22/02-28/02 2010
  • 15/02-21/02 2010
  • 08/02-14/02 2010
  • 01/02-07/02 2010
  • 25/01-31/01 2010
  • 18/01-24/01 2010
  • 11/01-17/01 2010
  • 04/01-10/01 2010
  • 28/12-03/01 2016
  • 21/12-27/12 2009
  • 14/12-20/12 2009
  • 23/11-29/11 2009
  • 16/11-22/11 2009
  • 19/10-25/10 2009
  • 12/10-18/10 2009
  • 05/10-11/10 2009
  • 28/09-04/10 2009
  • 21/09-27/09 2009
  • 14/09-20/09 2009
  • 07/09-13/09 2009
  • 02/03-08/03 2009
  • 01/01-07/01 2007
  • 15/10-21/10 2001
  • 08/05-14/05 2000
  • 15/04-21/04 1996
  • 29/01-04/02 1996
  • 25/12-31/12 1995
  • 01/03-07/03 1993
  • 06/07-12/07 1992
  • 29/06-05/07 1992
  • 30/12-05/01 1992
  • 03/08-09/08 1987
  • 03/01-09/01 1983
  • 30/11-06/12 1981
  • 15/09-21/09 1975
  • 05/01-11/01 1970
  • 29/12-04/01 1970

    E-mail mij

    Druk op onderstaande knop om mij te e-mailen.


    Gastenboek

    Druk op onderstaande knop om een berichtje achter te laten in mijn gastenboek


    Blog als favoriet !

    E-mail mij

    Druk oponderstaande knop om mij te e-mailen.



    Blog tegen de wet? Klik hier.
    Gratis blog op https://www.bloggen.be - Bloggen.be, eenvoudig, gratis en snel jouw eigen blog!